Catégories
News
Tous les documents pour la conférence en ligne « Didactique des domaines professionnels en Suisse » du 21 mai 2021

En collaboration avec l’IFFP, la SGAB a organisé la conférence en ligne « Didactique des domaines professionnels en Suisse ». Des présentations issues de la pratique et de l’université ainsi que des ateliers à choix individuel ont donné un aperçu de l’état actuel de la « Didactique des domaines professionnels en Suisse ».  

Catégories
La SRFP a décerné pour la première fois un prix pour la formation professionnelle News
Realto réunit les lieux d‘apprentissage

SRFP, le 27.11.2020. À travers la remise d’un prix de reconnaissance, la Société suisse pour la recherche appliquée en matière de formation professionnelle (SRFP) encourage le transfert de la recherche de qualité en matière de formation professionnelle vers la pratique. Le premier lauréat de ce prix est le projet Realto. Cet espace numérique est un point de rencontre entre l’école professionnelle et la pratique professionnelle. La remise du prix a eu lieu le 27 novembre 2020.

Nouvelles entrées de Transfert, Formation professionnelle dans la recherche et la pratique
Catégories
Les finalités de la formation professionnelle 1/2022
La formation professionnelle, une formule 3 en 1 ?

Apprendre un métier, trouver un emploi, poursuivre ses études ? Un ouvrage qui expose les finalités et usages de la formation professionnelle, voilà de quoi donner, redonner ou cultiver ses lettres de noblesse à un édifice éducatif cher à la Suisse. Pour cela, il faut sortir d’une logique purement utilitariste. Qui apprend un métier en passant par l’apprentissage peut certes rejoindre la voie rapide vers l’emploi, mais pas uniquement. En Suisse, la maturité professionnelle instaurée en 1994 a comme qui dirait redoré le blason de l’apprentissage. Mais où s’arrête le « Kein Abschluss ohne Anschluss » ? Ne peut-on pas se contenter aujourd’hui d’un CFC ? Et quid du risque de polarisation de la formation professionnelle entre deux nouvelles finalités – allonger les cursus et insérer les publics vulnérables ? Comme Sisyphe, la formation professionnelle semble sans cesse soumise aux réajustement de ses finalités.

Par Jackie Vorpe
Catégories
Recherche sur le rapport entre la personnalité et la performance professionnelle 1/2022
Recherche d’une personnalité appropriée

Dans des champs d’application tels que la sélection du personnel ou l’orientation professionnelle et de carrière, l’adéquation entre la personne et l’environnement professionnel joue un rôle central. Il s’agit entre autres de savoir dans quelle mesure la personnalité d’une personne donnée convient au métier, au poste ou à l’entreprise. Une adéquation élevée est souhaitable, puisqu’elle devrait avoir un impact favorable sur la satisfaction et la performance professionnelle. De nombreuses études ont examiné l’influence de la personnalité sur la performance professionnelle. Une méta-analyse publiée récemment montre que dans divers groupes de métiers, différents traits de personnalité peuvent aider à gérer les exigences avec succès et à faire preuve d’une bonne performance. Ces constats ne sont pas uniquement pertinents pour identifier les candidats les plus appropriés lors de la sélection du personnel. Dans l’orientation professionnelle et de carrière également, le profil de personnalité peut constituer une base pour l’autoréflexion et le développement individuel.

Par Angelika Kornblum
Catégories
Rafisa Informatique forme des jeunes ayant le syndrome d’Asperger 1/2022
Le long chemin de Silvan vers la certification professionnelle

Elon Musk, Steven Spielberg, Michael Jackson – tous trois sont autistes. Environ une personne sur cent est touchée par ce trouble du développement, et beaucoup d’entre elles ont du mal à suivre une formation ou à trouver du travail, parce que l’interaction avec les gens ou la gestion des stimuli leur est difficile. Pour ces personnes, il y a des places de formation protégées – par exemple chez Rafisa Informatique. La formule de cette société connaît un tel succès qu’elle l’exporte à présent à Dubaï; à cet effet, elle y a créé une grande école professionnelle selon le modèle suisse.

Par Daniel Fleischmann
Catégories
Nouvelles études de la swiss leading house «vpet-econ» (Université de Zurich) 1/2022
Les hautes écoles spécialisées accélèrent l’innovation régionale – mais pas dans la même mesure partout

Dans la théorie et la pratique économiques, on s’accorde largement à considérer que la formation d’une manière générale, et la formation tertiaire en particulier, constituent un prérequis fondamental pour l’innovation. Mais puisque ce débat est fortement marqué par l’influence anglo-saxonne, on n’a encore guère déterminé jusqu’à présent le rôle de la formation tertiaire d’orientation professionnelle dans les hautes écoles spécialisées (HES), qui font de la recherche appliquée et se concentrent sur les étudiants et étudiantes ayant accompli une formation professionnelle initiale. Une série d’études de la «Swiss Leading House VPET-ECON», qui examine la création de HES depuis le milieu des années 1990 en Suisse, fournit à présent de premiers renseignements sur la manière dont et les conditions dans lesquelles les HES influencent les activités d’innovation régionales dans les domaines «mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique» (MINT). En résumé, on constate deux choses: premièrement, la création des HES a un impact favorable sur l’activité d’innovation régionale; deuxièmement, ces impacts favorables sur l’innovation sont particulièrement puissants dans des régions avec un marché du travail régional important, dense et présentant une forte intensité high tech. On peut déduire de ces constats des recommandations politiques concrètes pour le développement (régional) du paysage des HES en Suisse.

Par Tobias Schlegel, Patrick Lehnert & Uschi Backes-Gellner
Catégories
ÉVALUER LA PROFESSIONNALITÉ 1/2022
Formation professionnelle: mieux évaluer c’est révolutionner la professionnalisation

Aujourd’hui plus que jamais, la formation est en voie de se repositionner : cours à distance, délocalisation du lieu de formation, apprentissage en autodidacte, etc. Les acteurs de l’évaluation font face à des transformations sociétales qui bouleversent la façon dont peut être reconnue la professionnalité. La qualité même d’être « professionnel-le » est redéfinie, notamment par la numérisation. Que veut-on réellement évaluer ? Qu’est-ce qui rend plus professionnel ? Le diplôme est-il encore nécessaire ? Sous la direction de Christophe Gremion et Cathal de Paor, un ouvrage récent publie plusieurs articles regroupés selon trois thématiques fondamentales en matière d’évaluation  : les moyens d’évaluation de la professionnalité, les processus de la professionnalisation, l’identification d’indicateurs de la professionnalisation.

Par Jean Matter
Catégories
Possibilités et limites de la coopération entre les lieux de formation dans la formation interentreprises 1/2022
Le troisième lieu de formation

La formation professionnelle duale est en réalité triale: avec les cours interentreprises, il y a aux côtés des entreprises et des écoles professionnelles un troisième lieu de formation, non moins important. Une étude de la Haute école pédagogique s’est penchée sur ses tâches et en décrit les quatre principales fonctions pédagogiques: initiation, standardisation, application, réflexion. Mais comment gère-t-on dans ces cours le niveau de connaissances hétérogène des apprenant/e/s? Comment coopèrent les trois lieux de formation? L’étude apporte à cette question une réponse pragmatique: pour la formation interentreprises, on aura déjà beaucoup gagné si les contenus de formation sont bien harmonisés entre les lieux de formation à l’échelle fédérale, si les CIE s’alignent encore plus sur le niveau d’apprentissage individuel des apprenti/e/s et si les lieux de formation s’informent mutuellement de manière efficace et effective sur les résultats obtenus, notamment au moyen des technologies numériques disponibles.

Par Markus Maurer
Catégories
Souvenirs – rétrospective de 50 ans d’école professionnelle 1/2022
Et les chaises volèrent à travers la classe

Il y a 50 ans, la jeunesse a commencé à se rebeller contre les autorités – également dans les écoles professionnelles. Certains enseignants et enseignantes ont réagi de manière autoritaire, d’autres ont cherché le dialogue. Johannes Widmer était apprenti mécanicien à l’époque – et il est revenu à la TBZ huit ans plus tard comme enseignant en connaissances professionnelles. «Mon Dieu, que vient faire chez nous ce sauvage de Widmer?», s’est exclamé un membre du corps enseignant. Aujourd’hui, Widmer est à la retraite. Pour Transfert, il a consigné quelques-uns de ses souvenirs, par exemple ce moment où les chaises ont volé à travers la classe.

Par Johann Widmer
Catégories
La surveillance et l’accompagnement de l'apprentissage en comparaison cantonale 1/2022
Des prestations inégales pour les apprenti-e-s et les entreprises?

Les rapports de formation entre apprenti-e-s et personnes formatrices ne sont pas toujours dénués de problèmes. Alors que les apprenti-e-s ont tendance à regretter le manque d’accompagnement dans l’entreprise, les responsables de la formation professionnelle déplorent parfois le manque de motivation des jeunes. En de pareilles circonstances, les deux parties peuvent s’adresser au service cantonal en charge de la surveillance et de l’accompagnement de l’apprentissage. Une étude menée par la HEFP relève toutefois une mise en œuvre très hétérogène de cette surveillance, ce qui pose des questions de fond sur l’égalité des prestations, la qualité et la professionnalisation.

Par Kerstin Duemmler & Isabelle Caprani
Catégories
Participation des entreprises à la formation dans les régions linguistiques 1/2022
La Suisse alémanique se fie davantage aux entreprises que la Suisse romande

La volonté des entreprises d’offrir une formation varie d’une région à l’autre en Suisse. Cette différence se manifeste tout particulièrement entre les régions linguistiques, la participation des entreprises à la formation étant plus forte en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. Cette situation n’est pas imputable à des incitations financières différentes, qui jouent sinon un rôle important pour pousser les entreprises à former. Dans un article récemment publié (Aepli et al. 2021), nous proposons par conséquent une explication complémentaire : des différences culturelles dans des normes locales.

Par Manuel Aepli, Andreas Kuhn & Jürg Schweri
Catégories
Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI, quittera ses fonctions à la fin de l’année 1/2022
«Nous avons accompli beaucoup de choses ces dernières années»

Josef Widmer a été chef du domaine Formation pendant 13 ans. En tant que directeur suppléant du SEFRI, il a posé des jalons importants, notamment dans la formation professionnelle supérieure, la formation continue ou la gestion de la formation professionnelle. Signe de la bonne santé de la formation professionnelle aujourd’hui: le coronavirus n’a pas eu d’effets préjudiciables durables sur le nombre de places de formation. Dans un entretien avec Transfert, Josef Widmer passe en revue les principaux aspects de la formation professionnelle et porte un regard critique sur les écoles supérieures ou sur l’attitude des cantons. Enfin, il nous révèle le nom de son successeur.

Catégories
État actuel de la numérisation dans les écoles suisses 1/2022
Formation professionnelle numérique: de grandes lacunes

La numérisation n’a pas attendu la fermeture des écoles due au Covid-19 survenue au printemps 2020 pour changer la manière d’apprendre, d’enseigner et de vivre dans les écoles. L’importance des technologies numériques pour la structuration et l’organisation des institutions, des contenus et des interactions dans le système éducatif ne fait que croître depuis des années. Mandatée par la Confédération et les cantons, l’agence spécialisée Educa a résumé pour la première fois l’état actuel des connaissances et des effets de la numérisation dans le système éducatif de la Suisse – du degré primaire au degré secondaire II.

Par Benjamin Volland
Catégories
La formation professionnelle dans la polarité entre la Confédération et les cantons 1/2022
Une barrière de rösti ou de polenta dans notre système de formation?

En Suisse alémanique, 64% des jeunes accomplissent un apprentissage. Il en va tout à fait différemment en Suisse romande, où ce n’est même pas le cas de la moitié des élèves d’une année. Un projet de recherche financé par le Fonds national suisse a cherché à en déterminer les raisons. Cet article montre à l’exemple de trois cantons (ZH, GE, TI) que d’importants aiguillages politiques ont été posés au début des années 60, entre autres avec l’exécution de la nouvelle loi sur la formation professionnelle. Tandis que l’on a laissé dans le canton de Zurich l’initiative aux associations professionnelles qui ont participé dans une large mesure à l’organisation de la formation professionnelle cantonale, on a considéré dans le canton de Genève la formation professionnelle comme partie d’un système éducatif d’ensemble avec des objectifs politiques et sociaux.

Par Philipp Gonon & Lorenzo Bonoli
Catégories
Contacts internationaux 1/2022
Une école professionnelle mobilise

L’échange et la mobilité dans la formation – pour beaucoup de gens, cela évoque avant tout les échanges culturels et l’acquisition de langues étrangères. Mais les programmes de mobilité peuvent être bien plus que cela, comme le montre l’exemple du centre de formation professionnelle et continue GBS (Gewerbliches Berufs- und Weiterbildungszentrum) à Saint-Gall. Les projets d’échange y sont devenus un véritable moteur d’expériences d’apprentissage pour les jeunes et le personnel de formation. «La formation professionnelle suisse peut apprendre bien des choses à l’étranger», affirme le directeur Daniel Kehl. Le nouveau projet Swiss-CoVE «innoVET» donne de l’élan à cette idée; il est soutenu par movetia.

Par Daniel Fleischmann
Catégories
Bruno Weber prend sa retraite 1/2022
Les défis de la politique de la formation et les solutions requises

Bruno Weber a été responsable de la politique de formation de Travail.Suisse pendant 25 ans. Pendant cette période, il a accompagné de manière intensive et a contribué à façonner le développement de l’enseignement et de la formation professionnelle. Il est l’un des rares experts à posséder une connaissance approfondie de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur en Suisse. Aujourd’hui, Bruno Weber prend sa retraite, non sans avoir une nouvelle fois rendu compte des défis qui l’attendent. Il a notamment demandé la création d’une commission fédérale de l’éducation au sein de laquelle l’enseignement académique et la formation professionnelle pourront se rencontrer sur un pied d’égalité.

Par Bruno Weber