Catégories
La mise en œuvre du préapprentissage d’intégration 3/2019

Facteurs de réussite pour la coordination des acteurs politiques

Avec la Loi sur la formation professionnelle de 2004, la validation des acquis de formation a été ancrée dans la législation : l’article 33 prévoit pour l’attestation des qualifications et aptitudes professionnelles « d’autres procédures de qualification » – visant par là notamment les procédures de validation. Ces dernières années, un certain nombre de procédures de validation des acquis ont été développées et réalisées dans la formation professionnelle initiale. Entre temps, toutefois, un certain désarroi se fait jour : cela n’a pas débouché sur l’effet espéré d’une qualification à grande échelle de personnes sans formation, et l’on peut se demander si nous nous situons à présent encore au début ou plutôt déjà à la fin d’une ère de la politique de la formation qui cherche à intégrer davantage les acquis d’une formation informelle au processus de formation. Le présent article (en allemand) explore cette question sur la base de données actuelles sur les procédures de validation et tente un regard vers l’avenir.

Texte complet en allemand