Catégories
Dossier de Margrit Stamm 1/2018

L’apprentissage a un sexe

Dans l’apprentissage, les talents féminins semblent avoir la vie plus dure que les masculins. Les personnes féminines en formation sont par exemple jugées nettement moins favorablement que les masculines. De plus, en dépit d’une motivation au rendement pratiquement identique, les femmes sont nettement plus touchées par le stress durant leur apprentissage, tant en entreprise qu’à l’école professionnelle. Ces constations proviennent de deux thèse d’un dossier «L’apprentissage a un sexe» de Margrit Stamm (en allemand).