Catégories
Littératie professionnelle 3/2021

Promotion linguistique basée sur des scénarios et spécialement axée sur le domaine des soins

L’apprentissage de la langue locale est une condition essentielle à l’intégration professionnelle et sociale en Suisse. Cet article décrit la mise en œuvre de la promotion linguistique basée sur des scénarios dans le cadre d’une offre de la Croix-Rouge suisse et du Secrétariat d’État aux migrations. Elle a pour but d’aider les réfugiés et les personnes admises à titre provisoire à réussir leur intégration professionnelle dans le domaine des soins de santé. Cet article montre comment il est possible de combiner des formations professionnelles et linguistiques dans des scénarios didactiques.

Liana Konstantinidou

Prof. Dr. Liana Konstantinidou est co-directrice de l’Institute of Language Competence à la ZHAW (haute école spécialisée zurichoise), où elle dirige également le pôle de recherche Allemand langue étrangère et seconde langue.

Lisa Gubler

Lisa Gubler, M.A. est collaboratrice au sein de la direction Formation continue à l’Institute of Language Competence de la ZHAW (haute école spécialisée zurichoise). Elle intervient aussi comme collaboratrice rédactionnelle.

Le nom du programme est très prometteur: SÉSAME. Cette formation offre aux refugiés reconnus et aux personnes admises à titre provisoire une porte d’entrée sur le monde du travail dans le domaine des soins de santé. Ce programme de formation «tout en un» comprend la promotion linguistique axée sur la profession, le développement de compétences interculturelles et une formation professionnelle pour devenir «auxiliaire de santé CRS». Durée: environ un an. Le projet SÉSAME a été lancé il y a environ six ans par la Croix-Rouge suisse (CRS) et le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). Il comprend différentes offres de soutien sous forme de cours linguistiques et théoriques et de missions de travail qui doivent permettre aux participants de terminer avec succès le cycle de formation.

Scénarios didactiques en trois langues

Les scénarios sont des séries d’actions dans des situations professionnelles types, dans lesquels les personnes impliquées endossent des rôles précis.

C’est dans ce contexte qu’a été créé le sous-projet «Langue et santé» dirigé par le pôle de recherche et de travail Allemand langue étrangère et seconde langue der la ZHAW (haute école spécialisée zurichoise). Avec l’équipe d’experts composée de Margrit Hagenow et d’Ernst Maurer, la ZHAW a reçu pour mandat d’élaborer des scénarios didactiques axés sur le domaine professionnel avec lesquels les participants peuvent développer des compétences linguistiques axées sur la profession.

Les scénarios sont des séries d’actions dans des situations professionnelles types, dans lesquels les personnes impliquées endossent des rôles précis (cf. bureau fide, 2020; Thonhauser, 2010, p. 330). Dans ces scénarios, les personnes en formation acquièrent des compétences linguistiques et professionnelles et les appliquent. La première étape a consisté à définir les compétences et les formes de communication nécessaires pour les futurs auxiliaires de santé. Cela a été effectué en collaboration avec des experts du métier: ces derniers ont décrit des situations de travail types avec un déroulement prévu et ont rejoué des dialogues à partir desquels l’équipe de recherche de la ZHAW a pu déduire des actions linguistiques. Cette analyse a abouti à la création de sept scénarios modèles s’articulant autour de trois domaines: la formation, le stage et le quotidien professionnel. Tous les scénarios sont disponibles en libre accès sur le site Internet du fide. Ce sigle signifie Français, Italiano et Deutsch en Suisse et désigne le Programme pour la promotion de l’intégration linguistique des migrants en Suisse.

Développer des compétences linguistiques et professionnelles au moyen de scénarios

Comment ces scénarios sont-ils utilisés et quelle est leur efficacité? Prenons un exemple. Le scénario «Accompagner une personne prise en charge dans un café» présente une série d’actions dans une situation type à laquelle seront confrontés les futurs auxiliaires de santé ou ceux déjà en poste. Dans ce scénario, les personnes en formation endossent le rôle des protagonistes et identifient les compétences communicatives et linguistiques qu’elles sont déjà capables d’appliquer et celles qu’elles maîtrisent moins bien. Grâce à ces enseignements, elles peuvent fixer des objectifs dans le processus d’apprentissage et endosser progressivement davantage de responsabilité pour le développement de leur apprentissage. Le formateur soutient les personnes en formation en développant leurs compétences linguistiques, communicatives et socioculturelles nécessaires pour atteindre l’objectif d’action dans le cadre du scénario (Scaffolding nach Gibbons, 2015).

Création d’un scénario

Comme indiqué précédemment, la création d’un scénario spécifique à la profession exige une collaboration étroite avec des experts du métier. Les principaux éléments qui composent un scénario sont les descriptions de scénario, les descriptions «Je peux», les descriptions des compétences et les réalisations.

  • Les descriptions «Je peux» sont des descriptions de compétences qui précisent les aptitudes linguistiques et communicatives nécessaires à la maîtrise du scénario. Elles aident le responsable de cours à définir des axes prioritaires adaptés et à fixer des objectifs d’apprentissage. Elles permettent aussi de mettre en relation les résultats d’apprentissage avec les niveaux du Cadre européen commun de référence (CECR).
  • En complément des descriptions «Je peux», des descriptions de compétences sont créées pour les scénarios. Elles contiennent également les stratégies non linguistiques qui sont nécessaires à la maîtrise du scénario. Elles permettent ainsi d’avoir une compréhension globale du scénario et mettent l’accent sur d’autres ressources que les «seules» ressources linguistiques (cf. bureau fide, 2020).
  • Les réalisations donnent enfin des indications sur l’action professionnelle et sur les ressources linguistiques nécessaires, par exemple la grammaire, le vocabulaire ou l’utilisation ciblée du dialecte nécessaire à la réalisation réussie du scénario. Des check-lists pour l’auto-évaluation des personnes en formation et des séquences muettes filmées qui permettent de visualiser le scénario font également partie des supports d’apprentissage (cf. Konstantinidou & Opacic, 2020). Tous ces supports sont disponibles sur le site Internet du fide.

Relier des contenus linguistiques avec des contenus professionnels

Le lien entre contenus linguistiques et contenus professionnels est essentiel afin que les personnes en formation puissent développer simultanément des compétences sur ces deux registres.

Le travail intensif de l’équipe de projet a mis en lumière des enseignements intéressants. D’une part, le lien entre contenus linguistiques et contenus professionnels est essentiel afin que les personnes en formation puissent développer simultanément des compétences sur ces deux registres. Ces connaissances englobent non seulement le jargon propre au domaine professionnel, mais aussi le savoir-faire professionnel qui s’exprime à travers la langue, ce qu’on appelle les «codes» de la communauté (cf. Wenger, 2000). Souvent, les responsables de cours linguistiques ne possèdent pas cette connaissance, tandis que les enseignants experts du métier n’ont pas les compétences en didactique linguistique qui leur permettraient de dispenser un enseignement tenant compte des finesses de la langue, par exemple pour identifier et surmonter les barrières linguistiques lors de la transmission de contenus professionnels. Dans ce contexte, des formations continues pour les responsables de cours linguistiques et les enseignants experts du métier sont recommandées, tout comme une étroite coopération entre les enseignants. Grâce à ces formations, les responsables de cours linguistiques doivent acquérir des connaissances de base dans le secteur des soins de santé, tandis que les enseignants experts du métier pourront acquérir des connaissances de base en didactique des langues.

Le dialecte suisse, une barrière supplémentaire

La communication dans le domaine des soins de santé, en particulier avec les personnes âgées, se fait souvent dans des dialectes suisses allemands. Ces derniers ont été pris en compte dans l’élaboration des scénarios pour la Suisse alémanique. Pour les personnes en formation de nationalité étrangère, il s’agit d’une difficulté supplémentaire car elles doivent acquérir des connaissances sur des dialectes suisses allemands, en plus de la maîtrise de la langue standard. Il s’agit surtout d’acquérir des compétences réceptives, c’est-à-dire comprendre le dialecte et être capable d’utiliser de manière ciblée des expressions dialectales lors de la communication verbale avec les patients. Ces aptitudes sont expressément développées dans le cadre du cours linguistique, mais elles doivent aussi être perfectionnées dans la pratique professionnelle.

Une approche pour l’ensemble de la formation professionnelle?

La question se pose de savoir dans quelle mesure l’approche décrite ici, utilisée pour la promotion linguistique axée sur une profession, peut aussi s’appliquer à la promotion linguistique dans le cadre de la formation professionnelle initiale dans les écoles professionnelles. Dans l’enseignement de culture générale dispensé dans les écoles professionnelles, le développement des compétences linguistiques et communicatives est associé aux thèmes que sont l’éthique, l’identité et la socialisation, la culture, l’écologie, la politique, le droit, la technologie et l’économie (cf. programme d’enseignement de culture générale). L’orientation sur l’action et la pertinence des thèmes abordés avec le quotidien professionnel sont des éléments centraux du concept pédagogique et didactique. Des scénarios utilisés comme des déroulements d’actions des réfugiés reconnus et des personnes admises à titre provisoire ans le quotidien professionnel peuvent garantir un enseignement orienté sur le quotidien et l’action. Les scénarios permettent aussi d’associer contenus linguistiques et contenus de culture générale. En effet, ils intègrent des tâches de communication dans des situations dont la maîtrise n’exige pas seulement des compétences linguistiques, mais aussi des connaissances générales. Si l’on souhaite créer un lien entre l’enseignement de culture générale et le cours professionnel et permettre une collaboration entre enseignants de culture générale et enseignants spécialisés, les scénarios didactiques garantissent non seulement un cours linguistique axé sur la profession, mais aussi un cours spécialisé qui tient compte des finesses de la langue.

Références

  • Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Plan d’études cadre pour l’enseignement de la culture générale dans la formation professionnelle initiale. Berne 2006.
  • Sécretariat fide (2020) : fide Glossar
  • Gibbons, P. (2015). Scaffolding Language, Scaffolding Learning.Portsmouth NH:Heinemann.
  • Konstantinidou, L. &Opacic Aleksandra (2020). Sprachbedarf und berufsspezifische Sprachförderung in der Pflege. Methodische Ansätze für eine kontinuierliche Sprachbegleitung. Sprache im Beruf 11, 208-222.
  • Perrin, D. &Kramsch, C. (2018). Transdisciplinarity in applied linguistics: introduction tothe special issue. AILA Review 31(1), 1-13.
  • Thonhauser, I. (2010). Szenario. In H. Barkowski Krumm, Hans-Jürgen (Hrsg.), Fachlexikon Deutsch als Fremd- und Zweitsprache (330).Tübingen: A. Francke UTB.
  • Wenger, E. (2000).Communities of practice: Learning, Meaning and Identity.Cambridge: Cambridge University Press.
Citation

Liana Konstantinidou & Lisa Gubler, 2021: Promotion linguistique basée sur des scénarios et spécialement axée sur le domaine des soins: Littératie professionnelle. Transfert, Formation professionnelle dans la recherche et la pratique (3/2021), SRFP, Société suisse pour la recherche appliquée en matière de formation professionnelle.

Das vorliegende Werk ist urheberrechtlich geschützt. Erlaubt ist jegliche Nutzung ausser die kommerzielle Nutzung. Die Weitergabe unter der gleichen Lizenz ist möglich; sie erfordert die Nennung des Urhebers.