Catégories
News
Tous les documents pour la conférence en ligne « Didactique des domaines professionnels en Suisse » du 21 mai 2021

En collaboration avec l’IFFP, la SGAB a organisé la conférence en ligne « Didactique des domaines professionnels en Suisse ». Des présentations issues de la pratique et de l’université ainsi que des ateliers à choix individuel ont donné un aperçu de l’état actuel de la « Didactique des domaines professionnels en Suisse ».  

Catégories
La SRFP a décerné pour la première fois un prix pour la formation professionnelle News
Realto réunit les lieux d‘apprentissage

SRFP, le 27.11.2020. À travers la remise d’un prix de reconnaissance, la Société suisse pour la recherche appliquée en matière de formation professionnelle (SRFP) encourage le transfert de la recherche de qualité en matière de formation professionnelle vers la pratique. Le premier lauréat de ce prix est le projet Realto. Cet espace numérique est un point de rencontre entre l’école professionnelle et la pratique professionnelle. La remise du prix a eu lieu le 27 novembre 2020.

Nouvelles entrées de Transfert, Formation professionnelle dans la recherche et la pratique
Catégories
Andreas Pfister à propos de son nouveau livre publié chez hep Verlag : « Neue Schweizer Bildung » 2/2022
« Nous ne formons pas assez les jeunes »

On ne peut pas lui reprocher de redouter la confrontation : Andreas Pfister est professeur de gymnase et auteur. Il y a quatre ans, il exigeait la « maturité pour tous ». Aujourd’hui, dans son nouveau livre, il fournit d’autres arguments pour illustrer ce postulat. Qu’est-ce qui motive Andreas Pfister ? Le marché du travail a besoin de davantage de personnes diplômées d’universités, répond-il. Et le chemin est encore long avant que l’on puisse parler d’égalité en matière d’éducation.

Catégories
Les jeunes venus d’Ukraine avant le triage gymnase-formation professionnelle 2/2022
Réfugiés en Suisse – et à présent un apprentissage ?

En raison de la guerre en Ukraine, selon l’estimation des cantons, environ 300 000 personnes arriveront en Suisse d’ici la fin de l’année. Beaucoup d’entre elles fréquentaient jusqu’alors un gymnase dans leur pays. Quelles possibilités s’ouvrent à ces jeunes en Suisse ? Que peut leur proposer la formation professionnelle ? Dans un entretien avec Transfert, Peter Marbet (CSFP) affirme clairement que d’importants aiguillages individuels seront posés pour les personnes concernées au cours des prochains mois. Les cantons décident de l’orientation vers une école de formation générale ou vers des voies alternatives.

Catégories
Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI, quittera ses fonctions à la fin de l’année 1/2022
«Nous avons accompli beaucoup de choses ces dernières années»

Josef Widmer a été chef du domaine Formation pendant 13 ans. En tant que directeur suppléant du SEFRI, il a posé des jalons importants, notamment dans la formation professionnelle supérieure, la formation continue ou la gestion de la formation professionnelle. Signe de la bonne santé de la formation professionnelle aujourd’hui: le coronavirus n’a pas eu d’effets préjudiciables durables sur le nombre de places de formation. Dans un entretien avec Transfert, Josef Widmer passe en revue les principaux aspects de la formation professionnelle et porte un regard critique sur les écoles supérieures ou sur l’attitude des cantons. Enfin, il nous révèle le nom de son successeur.

Catégories
NOUVEAU LIVRE «BERUFEN STATT ZERTIFIZIERT» 3/2021
Fini le principe du métier

Le monde professionnel évolue à un rythme rapide. Des techniques toujours nouvelles exigent des compétences toujours nouvelles et créent de nouveaux profils d’emploi, alors que dans le même temps, de plus en plus de personnes quittent le métier qu’ils avaient initialement appris. L’idée d’un métier à vie devient de plus en plus précaire. C’est dans ce contexte qu’Anja C. Wagner a écrit le livre « Berufen statt zertifiziert » (rédigé en allemand), publié par la maison d’édition hep verlag. Wagner y défend la thèse selon laquelle le principe du métier a fait son temps et que nous avons besoin de nouvelles formes d’organisation de l’enseignement. Interview (uniquement en allemand) par Daniel Fleischmann.